La Respiration

Presque plus personne ne respire adéquatement

« Il en va de la santé comme de la vie, on en devient conscient que lorsqu’elle est menacée. Du coup, on saisit son prix. Faute de quoi, on respire sans même s’en rendre compte . » Presque plus personne ne respire adéquatement ! La vie moderne est très exigeante et de plus en plus de personnes sont à bout de souffle… tout comme le réseau de la santé. En effet, il est remarquable que nous dépensions une trop grande quantité ...

Au coeur de la vie, Le Souffle!

« Avant de faire des exercices respiratoires, il est préférable d’inspirer le plus librement possible » Au cœur de la vie, le Souffle. Trop souvent, nous banalisons la  fonction du souffle, essentielle et automatique, dont nous devons prendre soin chaque jour, à titre préventif, tout comme des autres fonctions de base de la vie quotidienne : manger, boire, se reposer. De la première inspiration à la naissance jusqu’à la dernière expiration en fin de vie, le souffle est l’essence de la vie, qui ...

Inspirer, oui mais comment ?

Idéalement, lors d’une inspiration libre et complète, le tronc (thorax et abdomen) s’ouvre : simultanément du pubis aux clavicules (en appui sur le sacrum) ; en appui dans le bassin ; autant en avant que sur les côtés et dans le dos ; avec un minimum de mouvements corporels extérieurs volontaires ou involontaires. Même à grande amplitude, cette inspiration libre et saine ne se voit presque pas : elle est surtout intérieure. Debout, l’amplitude inspiratoire du tronc est la prolongation naturelle du poumon qui se remplit, et du ...

La respiration abdominale et diaphragmatique

Respirez par le ventre ! Gonflez le ventre ! Utilisez votre diaphragme ! Comme la respiration devient une préoccupation de plus en plus grande à notre époque, nous entendons ou lisons de plus en plus ces affirmations. À tort ou à raison, elles sont devenues une mode que plusieurs adoptent pour faire de leur mieux, mais sans réellement en comprendre le sens véritable. Respirer de cette manière peut apporter un certain mieux-être à plus ou moins long terme pour quelqu’un qui respire peu par ...

Biomécanique respiratoire

La fonction respiratoire est partiellement involontaire. Pour des raisons de clarté, nous diviserons la présentation de la rééducation respiratoire en deux fonctions : la fonction pulmonaire, qui comprend bronches et tissus pulmonaires ; la fonction biomécanique, qui comprend la cage thoracique, le diaphragme, le squelette en entier et tous les muscles du corps. Avec ou sans maladie pulmonaire, la biomécanique joue un rôle capital dans l’efficacité et le confort respiratoire. Pour une efficacité optimale lors des activités quotidiennes, le niveau de tension de tous ...

La posture

« Il n’est jamais trop tard pour apprendre à libérer sa posture. Forcer pour se tenir droit augmente les tensions (cause des maux de dos chroniques) et diminue la capacité respiratoire ». « Tiens-toi droit ! » Qui n’a jamais entendu ou asséné cette phrase qui « tue » ! La posture ne devrait pas être un acte totalement volontaire. Elle devrait être le prolongement naturel d’une respiration libre, en appui sur le sacrum, là où le corps a le meilleur équilibre possible entre les épaules et les hanches, avec ...

Le souffle et la voix

La voix prend son origine dans le souffle. En améliorant le souffle par un appui adéquat sur le sacrum, il est possible d’améliorer sa voix et de moins la fatiguer. Il existe plusieurs formes de travail de la voix. PneumaCorps travaille à la source. Il facilite les exercices vocaux et de prononciation. Un souffle bien appuyé dans un corps équilibré permet une utilisation optimale de la voix : voix parlée de tous les jours, pour les comédiens, les conférenciers, les chanteurs. Ainsi, on ...

Les asynergies respiratoires

Les asynergies respiratoires sont le résultat de tensions chroniques. Celles-ci  causent des mouvements réflexes ou des déformations de la biomécanique respiratoire qui vont en contradiction avec une respiration libre. Ces tensions sont toujours présentes, mais on ne les ressent pas nécessairement lorsque nous inspirons normalement. Nous nous y habituons, en faisons un état normal, bien qu’elles s’avèrent malsaines.  Ces asynergies sont surtout détectées et évaluées à la marche, debout et en position couchée. Elles sont révélées par les tests suivants : Inspiration rapide à ...